Você está pesquisando por News?
+55 11 2193-2960
+55 11 94788-8015
Busca em Album e Agencia:Album e Colecao:AKG Images e Fotografo:Album / Collection Dupondt / Akg-images (1 - 1742 de 34.826)
Exibição:
Thumb pequena
  • Thumb pequena
  • Thumb média
  • Thumb grande
Autorizações
  • Autorizações
  • Com Model Release
  • Sem Model Release
20 fotos por página
  • 20 fotos por página
  • 40 fotos por página
  • 80 fotos por página





Carregando...


Cod. da imagem: akg5224190
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224190

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

France - 1906. 16 - Charente. Angoulême. la caserne Cachepouille. le casernement du 107° Régiment d'Infanterie.

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224026
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224026

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

France - 1905. 14 - Calvados. Caen. la porte principale du Château. la caserne Lefebvre. le casernement du 36° Régiment d'Infanterie.

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224283
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224283

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

France - 1906 38 - Isère Grenoble la caserne Vinoy le casernement du 140° Régiment d'Infanterie.

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224080
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224080

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

France - début XXe. 09 - Ariège. Pamiers. la caserne Sarrut. le casernement du 59° Régiment d'Infanterie.

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224010
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224010

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

France - 1909. 71 - Saône et Loire. Le Creusot. la caserne de Sercey. le casernement du 29° Régiment d'Infanterie.

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224321
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224321

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

vignette patriotique en l'honneur du 157° Régiment d'Infanterie. (dessin de G. Chanorier). - les lieux de casernement du régiment le 2 août 1914 : la 6° compagnie est casernée à Jausiers (caserne de Restefond) , la 7° compagnie et une grande partie du 3° bataillon sont casernés à Barcelonnette (caserne Jacquemot) , une demi-compagnie est casernée à Saint Vincent les Forts (caserne Courtigis) , le 4° bataillon est caserné à La Condamine (fort Grouchy dit aussi fort Moyen ou de Tournoux) et le reste du régiment est caserné à Gap (caserne Desmichels nommée aussi caserne Vieille). - les chefs de corps du 2 août 1914 au 11 novembre 1918 :. - du 2 août 1914 au 23 septembre 1914 : colonel Castaing. - du 23 septembre 1914 au 29 mars 1916 : lieutenant-colonel du Noyer. janvier 1916 : lieutenant-colonel Eudes d'Eudeville ? ? ?. - du 29 mars 1916 au ... 1916 : commandant Reboul. - du ... 1916 au 17 février 1918 :. - du 17 février 1918 au ... 1918 : lieutenant-colonel Dulary. - du ... 1918 au ... 1918 : lieutenant-colonel Care. - du ... 1918 au 11 novembre 1918 : lieutenant-colonel Marminia. - les différents engagements portés sur le drapeau :. - Ypres 1914. - Verdun 1916. - les décorations et la fourragère portées au drapeau :. - cravate décorée de la Croix de Guerre avec 1 citation du régiment à l'ordre de l'armée. (au début de la guerre , le drapeau du régiment avait la rare particularité de ne porter aucune inscription de bataille).

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224145
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224145

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

France - début XXe 36 - Indre Châteauroux la caserne Bertrand le batiment du 1° bataillon le casernement du 90° Régiment d'Infanterie.

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224422
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224422

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

vignette patriotique en l'honneur du 347° Régiment d'Infanterie. (dessin de Fernand Besnier). - le régiment est constitué à : La Francheville , Warnécourt , Évigny , Clavy-Warby , Giraumont (environ de Sedan) à 2 bataillons (41 officiers , 2 164 sous-officiers , caporaux-chef , caporaux et soldats et 126 chevaux). - les chefs de corps du 2 août 1914 au 22 juin 1916 :. - du 2 août 1914 au 3 septembre 1914 : lieutenant-colonel Claudon. - du 3 septembre 1914 au 8 janvier 1915 : chef de bataillon Hébert (nommé lieutenant-colonel le 13 septembre 1914). - du 8 janvier 1915 au 13 janvier 1915 : commandant Deverre. - du 13 janvier 1915 au 2 juin 1916 : lieutenant-colonel de Lamirault. - du 2 juin 1916 au 5 juin 1916 : commandant Deverre. - du 5 juin 1916 au 8 juin 1916 : lieutenant-colonel de Lamirault. - du 8 juin 1916 au 22 juin 1916 : capitaine Delaruelle. - du 18 juin 1916 au 22 juin 1916 : lieutenant-colonel Selva (commandant du 348° Régiment d'Infanterie , en plus de son régiment , prend le commandement du "Bataillon de Marche" formé avec les restes du régiment). (le capitaine Delaruelle gardant le commandement du "régiment" jusqu'à sa dissolution). - les inscriptions au drapeau :. - Saint Gond 1914. - Verdun 1916. - les décorations et la cravate portées au drapeau :. - le régiment n'a reçu aucune décoration. (le 10 janvier 1915 vers 14h30 , un armistice d'une heure est décrété par les Allemands pour enlever les morts du combat de la nuit du 7 au 8 janvier. lors de cet armistice , ils rendent le corps du sous-lieutenant Lenoble , grièvement blessé. les Français récupèrent les corps de 32 de leurs soldats tués). (le 8 juin 1916 , deux officiers , le sous-lieutenant Herduin de la 17° compagnie et le sous-lieutenant Millant de la 19° compagnie "quittent le champ de bataille en abandonnant la lutte" , ils seront fusillés le 11 juin , pour avoir voulu sauver leurs hommes. le 14 juin , l'effectif du régiment était de : 13 officiers , 89 sous-officiers et 864 soldats. à la suite de cet évènement , le régiment est dissous le 22 juin 1916 , ses soldats forment le 7° bataillon du 348° Régiment d'Infanterie. pendant les combats du 4 au 12 juin , le régiment a perdu 39 officiers et 987 hommes).

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224423
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224423

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

vignette patriotique en l'honneur du 348° Régiment d'Infanterie. (dessin de Charles Brun). - le régiment est constitué à Rocroi à 2 bataillons (2 210 officiers , sous-officiers , caporaux-chef , caporaux et soldats) ; puis passe à 3 bataillons le 11 octobre 1916 à la suite de l'apport d'un bataillon venant du 245° Régiment d'Infanterie et l'arrivée de soldats du 347° Régiment d'Infanterie. - les chefs de corps du 2 août 1914 au 12 mai 1918 :. - du 2 août 1914 au 9 septembre 1914 : lieutenant-colonel de Salins. - du 9 septembre 1914 au 30 septembre 1914 : commandant Cody. - du 30 septembre 1914 au 6 novembre 1914 : lieutenant-colonel de Salins. - du 6 novembre 1914 au 27 novembre 1914 : chef de bataillon Igon (venu du 49° Bataillon de Chasseurs à Pied). - du 27 novembre 1914 au 18 janvier 1915 : lieutenant-colonel Bonnin. - du 18 janvier 1915 au 25 janvier 1916 : lieutenant-colonel Bussy. - du 25 janvier 1916 au 31 janvier 1916 : commandant Cody. - du 31 janvier 1916 au 19 août 1916 : lieutenant-colonel Selva. - du 19 août 1916 au 29 août 1916 : chef de bataillon Simon. - du 29 août 1916 au 22 octobre 1916 : lieutenant-colonel Selva. - du 22 octobre 1916 au 24 octobre 1916 : chef de bataillon Simon. - du 24 octobre 1916 au 5 janvier 1917 : lieutenant-colonel Selva. - du 5 janvier 1917 au 9 janvier 1917 : chef de bataillon Simon. - du 9 janvier 1917 au 19 janvier 1917 : lieutenant-colonel Selva. - du 19 janvier 1917 au 26 janvier 1917 : chef de bataillon Perrier. - du 26 janvier 1917 au 29 janvier 1917 : chef de bataillon Simon. - du 29 janvier 1917 au 2 février 1917 : lieutenant-colonel Selva. - du 2 février 1917 au 19 février 1917 : chef de bataillon Simon. - du 19 février 1917 au ... août 1917 : lieutenant-colonel Tixier. - du ... août 1917 au 12 août 1917 :. - du 12 août 1917 au 21 octobre 1917 : lieutenant-colonel Tixier. - du 21 octobre 1917 au 31 octobre 1917 : chef de bataillon Simon. - du 31 octobre 1917 au 19 décembre 1917 : lieutenant-colonel Tixier. - du 19 décembre 1917 au 26 décembre 1917 : commandant Perrin. - du 26 décembre 1917 au 21 janvier 1918 : lieutenant-colonel Tixier. - du 21 janvier 1918 au 2 février 1918 : chef de bataillon Simon. - du 2 février 1918 au 12 mai 1918 : lieutenant-colonel Tixier. - les inscriptions au drapeau :. - La Marne 1914. - Verdun 191. - les décorations et la cravate portées au drapeau :. - cravate décorée de la Croix de Guerre avec 1 citation à l'ordre de l'armée. (le régiment reçoit son drapeau le 7 juin 1915 , presque un an après sa constitution). (le régiment est dissous le 12 mai 1918 , 5 compagnies rejoignent le 22° Régiment d'Infanterie (23 officiers et 1 100 hommes environ) , 5 compagnies rejoignent le 30° Régiment d'Infanterie et 2 compagnies rejoignent le 99° Régiment d'Infanterie).

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224411
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224411

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

vignette patriotique en l'honneur du 331° Régiment d'Infanterie. (dessin de Charles Brun). - le régiment est constitué à Orléans à 2 bataillons (34 officiers , 2 114. sous-officiers , caporaux-chef , caporaux et soldats et 132 chevaux). - les chefs de corps du 2 août 1914 au 18 août 1917 :. - du 2 août 1914 au 30 août 1914 : lieutenant-colonel Lebègue. - du 30 août 1914 au 9 septembre 1914 : chef de bataillon Algarron (après avoir été décimé pendant les combats de fin août 1914 , le 6 septembre 1914 , le régiment passe sous les ordres du colonel commandant le 31° Régiment d'Infanterie). (pour l'attaque du 7 septembre 1914 , le reliquat du régiment est rattaché au 89° Régiment d'Infanterie , commandé par le commandant Levanier). - du 9 septembre 1914 au 24 septembre 1914 : chef de bataillon Viguerie. - du 25 septembre 1914 au 3 octobre 1914 : lieutenant Georges Lafaurie (nommé capitaine le 26 septembre 1914). - du 3 octobre 1914 au 31 décembre 1915 : capitaine Paul Rollet (nommé chef de bataillon le 15 octobre 1914). - du 31 décembre 1915 au 6 février 1916 : chef de bataillon Gabriel Petitjean. - du 6 février 1916 au ... janvier 1917 : lieutenant-colonel Paul Rollet. - du ... janvier 1917 au ... janvier 1917 : chef de bataillon Georges Cadieu. - du ... janvier 1917 au 26 mai 1917 : lieutenant-colonel Paul Rollet. - du 26 mai 1917 au 18 août 1917 : lieutenant-colonel Coste. le JMO a disparu entre le 9 septembre 1914 au 24 septembre 1914. - les inscriptions au drapeau :. - La Somme 1916. - L'Aisne 1917. - les décorations et la cravate portées au drapeau :. - cravate décorée de la Croix de Guerre avec 1 citation à l'ordre du corps d'armée. (le 25 septembre 1914 , le régiment ne comporte plus que 4 compagnies et la C.H.R. (6 officiers et 591 soldats) et est commandé par le lieutenant de réserve Georges Lafaurie. l'officier adjoint au chef de corps est le lieutenant de réserve Charles Lafaurie , son frère). (le lieutenant-colonel Paul Rollet , nommé le 26 mai 1917 à la tête du Régiment de Marche de la Légion Étrangère , sera surnommé "le Père de la Légion" , à la suite de ses nombreuses années à la tête de la Légion Étrangère. il finira sa carrière comme inspecteur de la Légion Étrangère , poste créé spécialement pour lui). (le régiment est dissous le 18 août 1917).

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224420
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224420

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

vignette patriotique en l'honneur du 343° Régiment d'Infanterie. (dessin d'A. Raynoldt). - - le régiment est constitué à Carcassonne avec son dépôt à Castelnaudary à 2 bataillons (36 officiers et 2 205 sous-officiers , caporaux-chef , caporaux et soldats et 114 chevaux). - les chefs de corps du 2 août 1914 au 22 juin 1916 :. - du 2 août 1914 au 13 mars 1915 : lieutenant-colonel Prudhomme (promu colonel , le 24 février 1915). - du 13 mars 1915 au 15 mars 1915 : chef de bataillon Champeu. - du 15 mars 1915 au 9 avril 1915 : chef de bataillon Gaston Petrignani. - du 9 avril 1915 au 22 avril 1916 : lieutenant-colonel Clouscard. - du 22 avril 1916 au ... 1916 : chef de bataillon Champeu. - du ... 1916 au 22 juin 1916 : lieutenant-colonel Clouscard. - les inscriptions au drapeau :. - Alsace 1914. - Vosges 1914-1915. - les décorations et la cravate portées au drapeau :. - le régiment n'a reçu aucune citation. (le régiment est dissous le 22 juin 1916 , les soldats du 5° bataillon rejoignent le 215° Régiment d'Infanterie et ceux du 6° bataillon , le 253° Régiment d'Infanterie).

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224442
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224442

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

vignette patriotique en l'honneur du 403° Régiment d'Infanterie. (dessin de L. Mariaud). - le 403e Régiment d'Infanterie était principalement composé de soldats de la classe 1915 des 3e et 6e régions militaires. Ces jeunes soldats étaient encadrés par des éléments plus âgés venus de différents régiments. Il a été formé aux Andelys le 21 mars 1915 , l'état-major et le 1° bataillon ont été formés aux Andelys , le 2° bataillon est formé à Louviers et le 3° bataillon à Écouis , et est alors constitué de 3 bataillons avec 3 sections de mitrailleuses en plus de la compagnie "hors rang". il fut définitivement formé en avril 1915 au camp de Mailly. - les chefs de corps du 15 mars 1915 au 11 novembre 1918 :. - du 15 mars 1915 au 13 juillet 1916 : lieutenant-colonel Pernot. - du 13 juillet 1916 au 16 juillet 1916 : commandant Bastieu. - du 16 juillet 1916 au 20 juillet 1916 : chef d'escadrons de Laage de Chaillou. - du 20 juillet 1916 au 22 avril 1917 : colonel R. Cadet. - du 22 avril 1917 au 22 mai 1918 : lieutenant-colonel Alphonse Collet. - du 22 mai 1918 au 1° juin 1918 : commandant Venel. - du 1° juin 1918 au 2 août 1918 : lieutenant-colonel Alphonse Collet. - du 2 août 1918 au 21 août 1918 : chef de bataillon Louis Léon Feurtet. - du 21 août 1918 au 11 novembre 1918 : colonel Alphonse Collet. - les inscriptions au drapeau :. - Verdun 1916. - L'Aisne 1917-1918. - Somme 1918. - les décorations et la cravate portées au drapeau :. - cravate décorée de la Croix de Guerre avec 2 citations à l'ordre de l'armée. - fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de Guerre.

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224419
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224419

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

vignette patriotique en l'honneur du 340° Régiment d'Infanterie. (dessin de Fernand Besnier).

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224448
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224448

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

vignette patriotique en l'honneur du 417° Régiment d'Infanterie. (dessin de Camille Bellanger). - le régiment est constitué à Caylus (Tarn et Garonne) à 3 bataillons (38 officiers et 3 196 sous-officiers , caporaux-chef , caporaux et soldats). le 1° avril 1915. - les chefs de corps du 1° avril 1915 au 10 octobre 1917 :. - du 1° avril 1915 au 1° août 1916 : lieutenant-colonel Cosman. - du 1° août 1916 au 24 octobre 1916 : lieutenant-colonel Mauriot. - du 24 octobre 1916 au 29 octobre 1916 : commandant Ciambelli. - du 29 octobre 1916 au 23 mai 1917 : lieutenant-colonel Mauriot. - du 23 mai 1917 au 2 juin 1917 : commandant Ciambelli. - du 2 juin 1917 au 10 septembre 1917 : lieutenant-colonel Mauriot. - du 10 septembre 1917 au 10 octobre 1917 : lieutenant-colonel Albert Barthélémy. - les inscriptions au drapeau :. - La Somme 1916. - L'Aisne 1917. - les décorations et la cravate portées au drapeau :. - cravate décorée de la Croix de Guerre avec 2 citations à l'ordre de l'armée et 1 citation à l'ordre du corps d'armée. - fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de Guerre. (le régiment reçoit son drapeau le 25 avril 1915 des mains du Président de la République , Raymond Poincaré , sur un terrain compris entre le château de Sainte Claire et Rethondes). (le régiment est dissous le 10 octobre 1917. un bataillon part pour le 167° Régiment d'Infanterie et un autre pour le 168° Régiment d'Infanterie).

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224425
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224425

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

vignette patriotique en l'honneur du 351° Régiment d'Infanterie. (dessin de R. de la Nézière). - le régiment est constitué à Saint Quentin à 2 bataillons (34 officiers , 120 sous-officiers et 2 075 caporaux-chef , caporaux et soldats et 80 chevaux). - les chefs de corps du 2 août 1914 au 22 mai 1917 :. - du 2 août 1914 au 1° septembre 1914 : lieutenant-colonel Poignon. - du 1° septembre 1914 au 1° septembre 1914 : capitaine Sabaton. - du 1° septembre 1914 au 8 septembre 1914: capitaine Huet. - du 8 septembre 1914 au 12 septembre 1914 : capitaine Delos. - du 12 septembre 1914 au 18 septembre 1914 : commandant Dufay. - du 18 septembre 1914 au 27 janvier 1915 : lieutenant-colonel Destival. - du 27 janvier 1915 au 8 février 1915 : commadant Delos. - du 8 février 1915 au 26 mars 1915 : lieutenant-colonel Destival. - du 26 mars 1915 au 29 mars 1915 : commandant Sabaton. - du 29 mars 1915 au ... février 1916 : lieutenant-colonel Bernard. - du ... février 1916 au 8 mars 1916 : commandant Le Villain. - du 8 mars 1916 au 29 décembre 1916 : lieutenant-colonel Boulet-Desbarrau. - du 29 décembre 1916 au ... janvier 1917 : commandant Mascarel. - du ... janvier 1917 au ... 1917 : lieutenant-colonel Boulet-Desbarrau. le JMO a disparu entre le 6 mai 1915 et le 23 février 1916 puis du 1° janvier 1917 au 22 mai 1917 , la dissolution du régiment l. - les inscriptions au drapeau :. - Verdun 1916. - les décorations et la cravate portées au drapeau :. - cravate décorée de la Croix de Guerre avec 1 citation à l'ordre du corps d'armée. (lors des combats de Brabant sur Meuse et de Samogneux , entre les 21 et 24 février 1916 , le régiment est quasiment anéanti à la suite des offensives allemandes , quelques survivants furent faits prisonniers et internés à Mannheim. par exemple la 24° compagnie ne comptait plus que 5 hommes. lors de ce combat , le régiment a perdu une grande partie de ses archives). (le régiment est dissous le 22 mai 1917).

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224441
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224441

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

vignette patriotique en l'honneur du 402° Régiment d'Infanterie. (dessin de Georges Hennequin). - - le régiment est constitué à 3 bataillons , le 12 mai 1915 aux environs du camp de La Valbonne , l'état-major , la compagnie hors rang et le 1° bataillon sont à Pérouges , le 2° bataillon est à Bourg Saint Christophe et le 3° bataillon à Béligneux , avec des éléments venus des dépôts de la 2° Région Militaire. la concentration du régiment se fait Meximieux (Ain) , le 5 juillet 1915. - les chefs de corps du 12 mai 1915 au 5 avril 1916 :. - du 12 mai 1915 au 28 septembre 1915 : lieutenant-colonel du Caurroy. - du 28 septembre 1915 au ... octobre 1915 : commandant Brèche. - du ... octobre 1915 au 24 mars 1916 : lieutenant-colonel Reynaud. - du 24 mars 1916 au 5 avril 1916: commandant de Reynes. - le drapeau porte les inscriptions :. - Champagne 1915. - les décorations et la cravate portées au drapeau :. - le régiment n'a reçu aucune citation. (le régiment prend rang dans l'Armée Française le 12 mai 1915 et reçoit son drapeau le 25 mai 1915 , au camp de de la Valbonne , des mains du général Meunier). (le régiment édite un journal du front nommé "Boum ! Voilà !" dont le 1° numéro paru le 28 mars 1916. ce journal eut des collaborateurs célèbres :. - dans le n° 2 : Lucie Delarue-Mardrus et Pierre Chanlaine. - dans le n° 3 : André Birabeau. - dans le n° 4 : Willy et Germaine Beaumont. - dans le N° 5 : André Sauriac. etc... ce journal eut 9 numéros du 28 mars au 13 juin 1916). (le régiment est dissous le 5 avril 1916 par l'intégration de ses éléments au 111° Régiment d'Infanterie presque totalement détruit au combat du bois de Malancourt , le 20 mars 1916 , puis au 216° Régiment d'Infanterie au moment de la dissolution du 111° Régiment d'Infanterie).

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224410
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224410

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

vignette patriotique en l'honneur du 330° Régiment d'Infanterie. (dessin de R. Raynoldt). - le régiment est constitué à Mayenne à 2 bataillons ; puis passe à 3 bataillons le 24 août 1916 à la suite de l'apport du 5° bataillon du 364° Régiment d'Infanterie. - les chefs de corps du 2 août 1914 au 16 septembre 1918 :. - du 2 août 1914 au 24 août 1914 : lieutenant-colonel de Pigache de Sainte Marie. - du 24 août 1914 au 8 septembre 1914 :. - du 8 septembre 1914 au 18 mai 1915 : lieutenant-colonel Lesassier-Boisaune. - du 18 mai 1915 au 24 mai 1915 : commandant Salducci. - du 24 mai 1915 au 20 juillet 1916 : lieutenant-colonel Dubosc. - du 20 juillet 1916 au 23 septembre 1916 : lieutenant-colonel Pluyette. - du 23 septembre 1916 au 6 octobre 1916 : commandant Christiaëns. - du 6 octobre 1916 au 13 octobre 1916 : lieutenant-colonel Pluyette. - du 13 octobre 1916 au 17 octobre 1916 : commandant Verrier. - du 17 octobre 1916 au 23 octobre 1916 : commandant Christiaëns. - du 23 octobre 1916 au 8 janvier 1917 : lieutenant-colonel Clouscard. - du 8 janvier 1917 au 18 janvier 1917 : commandant Christiaëns. - du 18 janvier 1917 au 26 janvier 1917 : lieutenant-colonel Clouscard. - du 26 janvier 1917 au 10 février 1917 : commandant Christiaëns. - du 10 février 1917 au 23 mai 1917 : lieutenant-colonel Benedittini. - du 23 mai 1917 au 1° juin 1917 : commandant Maire. - du 1° juin 1917 au 11 juillet 1917 : lieutenant-colonel Benedittini. - du 11 juillet 1917 au 20 juillet 1917 : commandant Maire. - du 20 juillet 1917 au 10 septembre 1917 : lieutenant-colonel Benedittini. - du 10 septembre 1917 au ... septembre 1917 : commandant Maire. - du ... septembre 1917 au 16 décembre 1917 : lieutenant-colonel Benedittini. - du 16 décembre 1917 au 30 décembre 1917 : commandant Maire. - du 30 décembre 1917 au 25 avril 1918 : lieutenant-colonel Benedittini. - du 25 avril 1918 au 9 mai 1918 : chef de bataillon Noizet. - du 9 mai 1918 au : lieutenant-colonel Benedittini. - du 3 septembre 1918 au 16 septembre 1918 : commandant Étienne Marmier. le JMO a disparu entre le 2 août 1914 au 1° septembre 1916. - les inscriptions au drapeau :. - Verdun 1916. - L'Ailette 1918. - les décorations et la cravate portées au drapeau :. - cravate décorée de la Croix de Guerre avec 2 citations à l'ordre de l'armée et 1 citation à l'ordre du corps d'armée. - fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de Guerre. (du 27 août au 30 août 1917 , le régiment est l'hôte d'une mission militaire suisse dirigée par le major (commandant) Tissot. cette mission vient étudier l'organisation défensive française). (le régiment est dissous le 16 septembre 1918 ; 700 hommes partent au 164° Régiment d'Infanterie , 450 partent au 365° Régiment d'Infanterie et 450 partent au 418° Régiment d'Infanterie).

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224414
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224414

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

vignette patriotique en l'honneur du 334° Régiment d'Infanterie. (dessin de Sorel). - le régiment est constitué à Mâcon à 2 bataillons (35 officiers et 2 026. sous-officiers , caporaux-chef , caporaux et soldats) ; puis passe à 3 bataillons le 24 octobre 1917 à la suite de l'apport du 5° bataillon du 255° Régiment d'Infanterie. - les chefs de corps du 14 août 1914 au 25 avril 1918 :. - du 14 août 1914 au 26 août 1914 : lieutenant-colonel Bourdon. - du 29 août 1914 au 15 septembre 1914 : capitaine Viard. - du 15 septembre 1914 au 26 octobre 1914 : chef de bataillon François Ferdinand Belhumeur. - du 26 octobre 1914 au 29 janvier 1915 : lieutenant-colonel Ayné. - du 29 janvier 1915 au 2 février 1915 : chef de bataillon François Ferdinand Belhumeur. - du 2 février 1915 au 18 décembre 1915 : chef de bataillon Hennequin (promu lieutenant-colonel , le 5 janvier 1915). - du 18 décembre 1915 au 25 décembre 1915 : chef de bataillon François Ferdinand Belhumeur. - du 25 décembre 1915 au 25 mars 1916 : chef de bataillon Delattre (nommé lieutenant-colonel , le ...). - du 25 mars 1916 au ... septembre ou octobre 1917 : lieutenant-colonel François Ferdinand Belhumeur. - du .... septembre ou octobre 1917 au 10 octobre 1917 :. - du 10 octobre 1917 au 18 décembre 1917 : lieutenant-colonel François Ferdinand Belhumeur. - du 18 décembre 1917 au 20 décembre 1917 : chef de bataillon Campestre. - du 20 décembre 1917 au 31 décembre 1917 : chef de bataillon Moréteaux. - du 31 décembre 1917 au 14 janvier 1918 : lieutenant-colonel François Ferdinand Belhumeur. - du 4 janvier 1918 au 26 janvier 12918 : chef de bataillon Campestre. - du 26 janvier 1918 au 25 avril 1918 : lieutenant-colonel François Ferdinand Belhumeur. - les inscriptions au drapeau :. - Alsace 1914. - L'Aisne 1917. - les décorations et la cravate portées au drapeau :. - cravate décorée de la Croix de Guerre avec 1 citation à l'ordre de l'armée. (lors de la bataille sur la route de Sauley-Mandray , le 29 août 1914 , l'officier porte-drapeau , le lieutenant Roblin blessé , cache le drapeau du régiment dans un ruisseau). (le régiment est dissous le 25 avril 1918 , le 20 avril 1918 , le 6° bataillon rejoint le 363° Régiment d'Infanterie pour devenir son 6° bataillon. le reste du régiment est réparti entre les 413° , 414° et 416° Régiments d'Infanterie).

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224400
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224400

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

vignette patriotique en l'honneur du 305° Régiment d'Infanterie. (dessin de Jonas). - le régiment est constitué à Riom à 2 bataillons (38 officiers , 177 sous-officiers , 2 024 caporaux et soldats et 115 chevaux (24 de selles , 73 de trait et 18 de bât) ; puis passe à 3 bataillons en juillet 1916 à la suite de l'apport d'un bataillon venant du 292° Régiment d'Infanterie. - les chefs de corps du 2 août 1914 au 15 août 1918 :. - du 2 août 1914 au 8 septembre 1914 : lieutenant-colonel Joseph Andlauer. - du 8 septembre 1914 au 20 septembre 1914 : chef de bataillon Tibord. - du 20 septembre 1914 au 27 septembre 1914 : chef de bataillon Assolant. - du 27 septembre 1914 au 3 octobre 1914 : chef de bataillon Stiéglitz. - du 3 octobre 1914 au 10 octobre 1914 : chef de bataillon Mathieu. - du 10 octobre 1914 au 20 octobre 1914 : chef de bataillon Duplat. - du 20 octobre 1914 au 3 novembre 1914 : lieutenant-colonel Joseph Andlauer. - du 3 novembre 1914 au ... février 1918 : chef de bataillon Duplat. - du ... février 1918 au 13 mars 1918 : commandant Ballet. - du 13 mars 1918 au ... 1918 :. - du ... 1918 au 3 juin 1918 : lieutenant-colonel Duplat. - du 3 juin 1918 au 5 juin 1918 : commandant Richert. - du 5 juin 1918 au 15 août 1918 : lieutenant-colonel Couranjon. - les inscriptions au drapeau :. - Verdun 1916. - Tardenois 1918. - les décorations et la cravate portées au drapeau :. - le régiment n'a reçu aucune citation. (le 12 décembre 1914 , le soldat Léonard Leymarie , condamné dans la matinée à être fusillé , est exécuté pour "mutilation volontaire" le soir même). (le 7 janvier 1918 , un refus collectif d'obéissance se produit dans le régiment , celà entraine 2 condamnations à mort le 18 janvier). (le régiment est dissous le 15 août 1918 ; 500 hommes intègrent le 52° Régiment d'Infanterie , 150 hommes intègrent le 75° Régiment d'Infanterie , 300 hommes intègrent le 102° Régiment d'Infanterie , 500 hommes intègrent le 103° Régiment d'infanterie , 500 hommes intègrent le 104° Régiment d'Infanterie et 300 hommes intègrent le 140° Régiment d'Infanterie).

Editorial RM


Cod. da imagem: akg5224405
Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

Direito Controlado


Cod. da imagem: akg5224405

Crédito: Album / Collection Dupondt / akg-images/ Fotoarena

vignette patriotique en l'honneur du 322° Régiment d'Infanterie. (dessin de Fernand Besnier). - le régiment est constitué à Rodez à 2 bataillons avec les bataillons de marche des 33° et 43° Régiments d'Infanterie (33 officiers , 150 sous-officiers et 1 173 caporaux-chef , caporaux et soldats et 116 chevaux). - les chefs de corps du 5 avril 1915 au 1° septembre 1916 :. - du 5 avril 1915 au 9 avril 1915 : chef de bataillon Garot. - du 9 avril 1915 au 27 septembre 1915 : lieutenant-colonel Gardin. - du 27 septembre 1915 au 30 septembre 1915 : capitaine Vénéreau. - du 30 septembre 1915 au 27 octobre 1915 : commandant Louis Émile Allard. - du 27 octobre 1915 au 13 janvier 1916 : lieutenant-colonel Gardin. - du 13 janvier 1916 au 1° septembre 1916 : lieutenant-colonel des Essarts. - les inscriptions au drapeau :. - Champagne 1915. - Verdun 1916. - les décorations et la cravate portées au drapeau :. - cravate décorée de la Croix de Guerre avec 2 citations à l'ordre de l'armée. - fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de Guerre. (le 3 octobre 1915 , lors d'un bombardement , par des aviatiks sur le campement du régiment , le drapeau est lacéré par des éclats d'obus et sa hampe est brisée). (le régiment est dissous le 1° septembre 1916 , les troupes sont affectées dans les 81° , 96° et 122° Régiments d'Infanterie).

Editorial RM
 
 
  < Anterior
 
HOME    |    ENTRE EM CONTATO    |    TERMO DE USO       

COPYRIGHT 2008-2018 FOTOARENA. PROIBIDA A CÓPIA OU REPRODUÇÃO SEM AUTORIZAÇÃO PRÉVIA..